© Loïc Lagarde
Découvrir

Les gorges du Verdon en voiture

Partez à l’aventure

La découverte des Gorges en voiture vous permettra de découvrir les paysages grandioses depuis le haut des falaises. Aucune route ne permet d’accéder au fond du canyon. Deux rives longent le canyon : la rive droite, dans le département des Alpes de Haute-Provence, au nord du Verdon et la rive gauche, dans le département du Var, au sud du Verdon.

Nous vous proposons ici de découvrir le tour complet du canyon. Pour apprécier chacune des étapes à sa juste valeur, consacrez une journée complète à cet itinéraire, long de près de 100 km.

A savoir

Les routes sont sinueuses et particulièrement serpentées … La visite des Gorges reste néanmoins accessible à pratiquement tous les types de véhicules. La limite est fixée à 4.30 m de hauteur (3.6 m sur les côtés des tunnels de la Route des Crêtes) et 12 m de longueur … Pour les véhicules les plus encombrants, il est toutefois nécessaire de maîtriser la conduite sur les routes de montagne.

La rive droite

De Castellane à Moustiers-Sainte-Marie

Le Point Sublime

En partant de Castellane, prenez direction Rougon en vous engageant sur la RD 952. Vous longez alors le Verdon sur 12 km jusqu’au Pont de Soleils. Arrivez à cette intersection, poursuivez sur la rive droite du Verdon en direction de La Palud-sur-Verdon.

Quelques kilomètres plus loin, vous voilà arrivé à votre première étape, le Point Sublime ! L’endroit porte bien son nom, préparez-vous à en prendre plein des yeux…

Le Point Sublime est le premier point de vue sur le canyon et l’un des détours à ne surtout pas manquer.

Depuis le belvédère, véritable balcon accroché à flanc de falaise, l’impressionnante faille du Verdon s’ouvre devant vous au niveau du couloir Samson. On se sent minuscule face à ces deux immenses falaises qui laissent couler à leurs pieds l’eau émeraude du Verdon. Vous serez à la fois saisis et apaisés, aucune envie de décrocher et repartir vers le parking, pourtant le spectacle ne fait que commencer …

La Route des Crêtes

Autour de La Palud-sur-Verdon, le circuit de la route des Crêtes est le détour incontournable. (Si vous n’avez pas fait la route des crêtes, il faudra revenir !). Long de 23 km, cet itinéraire touristique vous donne accès à de nombreux belvédères, tous perchés au sommet des plus hautes falaises des Gorges, avec des vues à couper le souffle. L’envie de s’envoler donne le vertige … un sentiment de liberté et de plénitude !

Vous terminez la Route des Crêtes au centre du village de La Palud-sur-Verdon, au cœur des Gorges du Verdon. Village idéal pour les amoureux de la nature, ses ruelles étroites et authentiques méritent que vous marquiez un arrêt pour vous remettre de vos émotions passées.

Après votre escale, reprenez la route départementale 952 en direction de Moustiers-Sainte-Marie et préparez-vous, la suite du voyage promet encore de jolies surprises !

NOTRE BON PLAN Verdon e-bike vous propose la location de vélos à assistance électrique pour découvrir la boucle de la route des Crêtes. 100% des clients qui ont testé l’activité la recommande, et nous en faisons partie ! Une autre approche, beaucoup plus douce de cet itinéraire mythique, en connexion avec la magie des lieux !

NOTRE CONSEIL Il peut être compliqué de stationner sur les différents belvédères en raison de la fréquentation du site. Privilégiez des créneaux horaires où l’affluence est moins importante : idéalement, le matin avant 10h et le soir après 17h. La lumière est splendide et reflète sur les falaises qui sont comme éclairées, les photos n’en seront que plus spectaculaires. En bonus, ces créneaux sont des moments idéaux pour apercevoir l’envol et l’atterrissage des vautours.

A SAVOIR Une partie de la route des Crêtes est en sens unique, si vous désirez en faire la visite intégrale (et nous vous le recommandons fortement !), il faut emprunter la D23 au niveau de l’auberge des Crêtes, environ 1km avant le village de La Palud sur Verdon en venant de Castellane. Attention, du dernier vendredi de novembre au dernier vendredi de mars, seule une portion de la route des crêtes est accessible.

Le Lac de Sainte-Croix et le Pont de Galetas

Après avoir serpenté dans les nombreux virages qui séparent le col d’Ayen et la colle de l’Olivier, le canyon s’adoucit et le contour des falaises se dentelle. En contrebas, la présence d’embarcations laisse présager l’arrivée sur le mythique lac de Sainte-Croix.

Au détour d’un énième virage, votre regard est capté par cette immense étendue émeraude qui s’étend en contrebas de la route, vous y êtes, le plus grand lac du Verdon est à vos pieds ! Malgré le peu d’aires de stationnement proposées en bordure de route, difficile de ne pas se laisser tenter par un arrêt improvisé pour immortaliser cette vue …

Reprenez ensuite votre descente progressive à travers les pins parasols, symboles de l’ambiance provençale et méditerranéenne dans laquelle vous pénétrez…

Quelques kilomètres plus loin, le village de Moustiers-Sainte-Marie, l’un des plus beaux villages de France, apparaît blotti au pied de ses falaises sous la protection de sa célèbre étoile. Arrêt incontournable de votre parcours, cette cité pittoresque saura vous éblouir par son patrimoine remarquable et ses façades colorées. La visite du village se fait à pied … cela tombe bien, vous aviez grandement besoin de laisser un moment votre voiture pour aller vous dégourdir les pattes !

Votre visite terminée, il est temps de reprendre place derrière votre volant pour partir en direction du lac de Sainte-Croix, à 4km de là.

Vous arrivez sur le pont de Galetas, sans aucun doute le spot le plus célèbre, et le plus photographié des Gorges du Verdon ! Activez le mode panorama de votre appareil photo, vous ne saurez plus où donner de la tête…

Le pont, situé entre les villages de Moustiers-Sainte-Marie et Aiguines est aussi la jonction entre les départements des Alpes de Haute-Provence et du Var. Il offre un décor de carte postale avec la vue sur la fin du canyon d’un côté et le lac de Sainte-Croix de l’autre. Captivés par la couleur du Verdon, presque irréelle, et le balai des pédalos et canoë qui s’engouffrent dans les Gorges, les nombreux visiteurs du site ont bien du mal à décrocher et reprendre la route … et comme on les comprend !

Vous voilà arrivé à mi-parcours … le retour par la rive gauche promet encore de beaux moments.

La Rive Gauche

D’Aiguines à Trigance

La rive gauche, au sud du grand canyon est plus sauvage et les arrêts plus aléatoires et anarchiques que sa voisine en rive droite. Les points de vue y sont une nouvelle fois remarquables et les belvédères, particulièrement insolites méritent que vous poursuiviez votre parcours pour clore votre voyage autour d’un des plus beaux sites de France !

Le Col d’Illoire et la Corniche Sublime

Surplombant le lac de Sainte-Croix, le village d’Aiguines offre un panorama saisissant avec le plateau de Valensole et ses champs de lavande en toile de fond. Le musée des tourneurs sur bois est un détour à ne pas manquer pour vous plonger dans l’histoire de l’exploitation du buis dans les Gorges du Verdon, l’une des activités premières du lieu, bien avant l’arrivée des nombreux vacanciers.

Prenez ensuite de la hauteur en direction du col d’Illoire. Situé à 967 m d’altitude, le belvédère récemment réaménagé tel un balcon surplombant le canyon vous donne l’impression de dominer le monde, suspendu au-dessus du Verdon.

Notre conseil :  éloignez-vous un peu et prenez de la hauteur sur le belvédère, vous pourrez alors admirer à la fois les Gorges et le lac de Sainte-Croix …. Photos souvenirs garanties !

Le Pont de l’Artuby

En reprenant votre route, vous longez le camp militaire de Canjuers, le plus grand terrain d’essai d’Europe de l’armée de terre. Vous vous en doutez, terrain strictement interdit au public, ce n’est pas l’orage qui gronde !

Un peu plus loin, la célèbre « auberge des cavaliers » pointe son nez. Un hébergement remarquable suspendu au sommet des falaises, mais surtout le départ de la célèbre randonnée de l’Imbut. Votre trajet se poursuit jusqu’au point culminant de la Corniche Sublime symbolisé par les tunnels du Fayet.

Quelques kilomètres plus tard, le Verdon s’éloigne et votre itinéraire vous conduit au Pont de l’Artuby, surplombant la rivière du même nom. Cet affluent du Verdon n’est que rarement en eau pour cause de pertes souterraines. Long de 100 m et haut de 180 m, le pont est un spot de renommée pour les amateurs de saut à l’élastique … sensations garanties ! Prenez le temps de vous arrêter et vous promener sur cet ouvrage impressionnant … vertiges et jambes coupées seront sans doute au rendez-vous, même pour les plus téméraires !

Les balcons de la Mescla

Toujours en remontant le fil du Verdon, les balcons de la Mescla sont également un arrêt à ne pas manquer pour profiter de la diversité des paysages que proposent les Gorges du Verdon. En occitan « Mescla » signifie mélange, ici les eaux du Verdon se mêlent à celles de son affluent l’Artuby.

Si le Verdon a un trajet assez linéaire sur l’ensemble des Gorges, la rivière marque ici un virage à 180° autour d’une étroite crête rocheuse. Le sourire que forme le Verdon se lit également sur vos visages et on vous comprend … comment résister à ce spectacle unique ?

Votre trajet retour touche à sa fin, pour vous remettre de vos émotions, nous vous proposons un dernier arrêt au village médiéval de Trigance. Village perché tel un nid d’aigle au pied de son imposant château féodal, Trigance a su conserver son charme et son authenticité au fil des époques. La vue depuis le village est splendide sur la plaine en contrebas et la quiétude des lieux vous invite à vous poser à l’une des terrasses de la cité … Pour les plus gourmands, le hameau de Soleils, quelques kilomètres plus loin sur le D955 en direction de Castellane, abrite une biscuiterie artisanale dont la renommée dépasse les frontières du Verdon.

 Voir le monde de ses yeux est mille fois mieux que n’importe quel rêve !

Ray Bradbury