logo VT

Cathédrale de Glandèves ou Notre-Dame-de-la-Seds

Site et monument historiques, Patrimoine religieux, Cathédrale, Inscrit (CMN), XIIe siècle à Entrevaux

  • Construite au XII° siècle, les seuls vestiges encore visibles de l’ancienne cathédrale de Glandèves sont une abside précédée d'une travée de chœur et l'amorce de la première travée de la nef.

  • La première cathédrale d'Entrevaux est construite sur un site déjà occupé à l'Antiquité. L'évêché de Glandèves aurait été fondé au V° siècle, un édifice paléochrétien existe donc probablement à cette époque. Les vestiges visibles aujourd'hui dateraient plutôt du XII° siècle.
    La cathédrale Notre-Dame-de-la-Seds fait partie intégrante du palais épiscopal et de ses dépendances qui se développent à partir de 1654. Elle est entretenue et utilisée pour le culte tout au long des XVII° et XVIII°...
    La première cathédrale d'Entrevaux est construite sur un site déjà occupé à l'Antiquité. L'évêché de Glandèves aurait été fondé au V° siècle, un édifice paléochrétien existe donc probablement à cette époque. Les vestiges visibles aujourd'hui dateraient plutôt du XII° siècle.
    La cathédrale Notre-Dame-de-la-Seds fait partie intégrante du palais épiscopal et de ses dépendances qui se développent à partir de 1654. Elle est entretenue et utilisée pour le culte tout au long des XVII° et XVIII° siècle, même si elle a perdu son statut de cathédrale en 1603 au profit de la cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption d'Entrevaux.
    La destruction partielle de la cathédrale est liée à la construction du second séminaire. En 1775 en effet, Mgr Henri Hachette des Portes décide la création d’un nouveau séminaire diocésain près du palais épiscopal : ce séminaire est probablement érigé à l'emplacement de l'ancienne cathédrale de Notre-Dame dont le chœur a alors pu être utilisé comme chapelle et intégré dans le nouvel édifice.

    source : Inventaire général du Patrimoine culturel Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Sur place