Terrasses agricoles

Terrasses agricoles

Site et monument historiques, Patrimoine historique à Castellane
Gratuit
  • La ville de Petra Castellana a été progressivement abandonnée au XIIIe siècle, suite à une attaque menée par le Comte de Provence en 1262 mais aussi parce qu’on lui avait préféré le Bourg, plus commode.

  • Toutefois l’ensemble du site de Petra Castellana a ensuite été utilisé pour l’agriculture jusqu’au milieu du XXe siècle. En effet, la structuration de la ville en terrasses, l’exposition au sud et la grande quantité de pierres disponible ont rendu aisée la transformation en site agricole.

    En regardant le paysage, on voit que le site est organisé en terrasses c’est-à-dire en banquettes structurées, appelées en Provence « restanques ». Elles sont soutenues par des murs de pierres sèches...
    Toutefois l’ensemble du site de Petra Castellana a ensuite été utilisé pour l’agriculture jusqu’au milieu du XXe siècle. En effet, la structuration de la ville en terrasses, l’exposition au sud et la grande quantité de pierres disponible ont rendu aisée la transformation en site agricole.

    En regardant le paysage, on voit que le site est organisé en terrasses c’est-à-dire en banquettes structurées, appelées en Provence « restanques ». Elles sont soutenues par des murs de pierres sèches (construction sans mortier), organisées de manière régulière et munies de dispositifs de circulation telles que des rampes d’accès. On distingue encore les ruines de cabanons en contrebas mais aussi les nombreux clapiers d’épierrage. Tous les ans, les pierres étaient extraites et amassées en tas afin de rendre plus facile le labour et la culture de la terre. Les hommes cultivaient très probablement de la vigne, des arbres fruitiers, peut-être des légumes secs (lentilles, pois chiches, …). Les terres étaient aussi pâturées par des moutons et des chèvres.
  • Langues parlées
    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
En lien avec