© Arnaud Brunet / NEUS

Dans les espaces protégés

Du Parc national du Mercantour depuis nos plus hauts sommets, en passant par la Réserve Géologique de Haute Provence et jusqu’au Parc naturel régional du Verdon, partout la nature éclatante dans laquelle se nichent tous nos villages mérite le plus grand des respects.

Terres d’accueil et de découverte

Tous bénéficient d’un régime de protection particulier qu’il convient de connaitre avant de partir à la rencontre de ces espaces d’exception.

Précisément dans le Parc national du Mercantour  où l’interdiction de toute action susceptible de nuire au développement naturel de la faune et de la flore s’applique.

La réglementation

Dans le Parc national du Mercantour

Le camping se différencie du bivouac par le fait entre autres, que l’action se déroule sur plusieurs nuits au même endroit et sans que l’installation (tente et tout autre abri) soit démontée en journée.

Le camping (quel que soit l’abri) est interdit.
Le bivouac est réglementé : Il est autorisé entre 19h et 9h, à plus d’une heure de marche à l’intérieur des limites du Parc ou du dernier accès automobile.

Le bivouac dans un camping-car, une caravane ou une tente de toit est interdit.

Les feux sont interdits de manière générale pour éviter les incendies, les dégradations du sol et de la végétation.

Les chiens, même tenus en laisse ou portés sur soi, sont interdits.

Le dépôt, abandon ou jet de déchets, quel que soit le lieu, sont interdits.

Les bruits et dérangements de nature à troubler le calme et la tranquillité des lieux sont interdits. Cette interdiction concerne notamment l’utilisation d’appareils de retransmission : radio, lecteur portable avec enceintes intégrées…

Le canyoning est interdit.

La plongée ainsi que la navigation sont interdits en cœur de parc.

La pratique du vélo en dehors des routes ouvertes à la circulation publique est réglementée.

La randonnée équestre est réglementée.

Les activités utilisant une voile pour être tracté ou effectuer des sauts, ainsi que les activités permettant le survol à basse altitude du cœur de parc, sont interdites.

La pratique du « vol-libre » (parapente, deltaplane…) est réglementée.

La pratique du planeur (« vol à voile ») est interdite en dessous de 1 000 mètres du sol.

Le survol des aéronefs motorisés à moins de 1 000 mètres du sol est interdit.

Le survol des drones est interdit.

La circulation et le stationnement des véhicules motorisés (automobile, moto, cyclomoteur…) sont interdits en dehors de certaines voies.

Les prélèvements de minéraux, de fossiles, de végétaux ou d’animaux sont interdits.

La chasse, le port ou la détention d’une arme utilisable pour la chasse et de ses munitions sont interdits.

La pêche est autorisée sous réserve de respecter les réglementations en vigueur dans chaque département. La pêche à partir d’un bateau ou d’une embarcation est toutefois interdite.

  

Le saviez-vous ?

Des actions sont menées dans le Parc national du Mercantour et vous pouvez y participer.

Je me renseigne

3 bonnes raisons de suivre la réglementation

Respectezles sentiers balisés

pour ne rien abimer autour.

Respectezla faune et la flore

car vous êtes leurs hôtes.

Respectez les panneaux

pour ne pas faire d’impair lisez et renseignez-vous avant.