© Philippe Murtas Photographe

Sentier Blanc Martel

Dans le Parc naturel régional du Verdon, impossible de randonner dans les Gorges du Verdon sans passer par le sentier Blanc Martel. En itinérance depuis Castellane ou au départ du Chalet de la Maline, suivez les pas des premiers explorateurs du plus grand Canyon d’Europe. Alors ! Prêt pour l’aventure ?

Sur les traces des explorateurs !

Le sentier Blanc-Martel est le sentier le plus connu des Gorges du Verdon, il est aussi et surtout l’un des itinéraires incontournables  et celui qui vous permet de parcourir la plus longue distance au fond du canyon, près du Verdon.

Le saviez-vous ?

Le sentier Blanc-Martel tient son nom d’Alfred-Edouard Martel et d’Isidore Blanc, les explorateurs qui traversèrent pour la première fois l’intégralité du grand canyon de France. 

 

Fiche technique

La randonnée est un aller de 16 km.

Comptez entre 6 à 7 h pour le parcourir.

Le  dénivelé positif est de 600 m.

Compte tenu de sa difficulté le sentier est déconseillé aux enfants de moins de 8 ans et aux personnes souffrant de vertige

  • Le sentier est interdit aux chiens et aux VTT.
  • La baignade dans le Verdon est interdite sur tout le secteur du canyon. Le Verdon est une rivière particulièrement dangereuse du fait des nombreux syphons qui la jalonnent et des variations du niveau d’eau causées par l’activité des barrages situés en amont. 

 

 

Le sentier Blanc-Martel est impraticable lorsque le barrage de Chaudanne lâche plus de 80m3/s. Pour connaître les débits du verdon, contactez les bureaux d’information touristique à Castellane et La Palud-sur-Verdon. 

 

  • De bonnes chaussures de randonnée
  • Une lampe pour la traversée des tunnels (les lampes des téléphones suffisent)
  • 2 litres d’eau minimum par personne
  • Un pique-nique
  • Un vêtement chaud
  • Un chapeau et de la crème solaire pour vous protéger du soleil du Sud !

 

Randonnée

Du Chalet de la Maline au Point Sublime

Le Chalet de la Maline

Point de départ du sentier Blanc Martel, le Chalet de la Maline se situe dans le village de La Palud-sur-Verdon. Gîte collectif et restaurant, c’est le point de rendez-vous des randonneurs qui font le GR 4. 

Voyage au cœur du Canyon

 Le sentier Blanc-Martel a la particularité d’être un aller simple de 16 km de long.

Le sentier vous permet d’accéder au fond du canyon, au plus près du Verdon et de découvrir des lieux mythiques du Verdon tels que le Pré d’Issane, la baume aux bœufs, la Mescla, la brèche Imbert, les éboulis de Guègues, les tunnels de Trescaïre et du Baou, le Couloir Samson

Entre sentier escarpé à flanc de falaise et passages ombragés en sous-bois, le sentier Blanc-Martel est une alternance de paysages rythmés et exceptionnels qui vous permet de rentrer dans l’intimité de ce site exceptionnel.

Bien que très fréquenté en saison estivale, l’affluence sur le sentier reste toutefois diffuse. Quelques temps après l’arrivée de la navette, le flot de randonneurs qui s’engage dans les lacets sous le Chalet de la Maline se dissipe peu à peu, faisant retrouver au Verdon son caractère sauvage.

 

Le Point Sublime

Lieu d’arrivée, le Point Sublime sur la commune de Rougon marque la fin du voyage. Après avoir traversé le tunnel du couloir Samson, il vous faudra empruntez les escaliers jusqu’au belvédère puis le sentier jusqu’au Point Sublime. 200 mètres de dénivelés et vous y êtes !

Notre conseil : Poursuivez votre ascension jusqu’au Point Sublime tant que vos muscles sont chauds. Si vous en ressentez le besoin, faîtes une halte au belvédère du Couloir Samson, mais seulement quelques minutes, sinon vous risquez de rencontrer des difficultés dans la dernière partie.

 

A vous l’aventure ! Pour bien préparer votre randonnée sur le sentier Blanc-Martel, voici nos recommandations.

Bon à savoir

La navette Blanc-Martel 

Elle est gérée par le Parc naturel régional du Verdon  et mise à la disposition des randonneurs qui souhaitent faire le sentier Blanc-Martel .

A partir du 13 mai 2021, elle reprend du service !

En savoir plus

 

Dans quel sens faire le sentier ?

Nous conseillons idéalement d’effectuer la randonnée dans le sens La Maline vers Le Point Sublime et ce pour plusieurs raisons.

  • La randonnée est plus facile. Il vaut en effet mieux descendre les 400 m de dénivelé qui séparent le chalet de la Maline et le Verdon plutôt que de les monter en fin de randonnée, après 15 km de marche ! Le passage de la brèche Imbert et ses 250 marches est également plus facile et plus impressionnant à la descente qu’à la montée.

 

  •  Le fonctionnement de la navette Blanc-Martel n’est prévu que pour une randonnée dans le sens La Maline vers le Point Sublime. Le chalet de la Maline n’est en effet desservi que le matin depuis le village de La Palud-sur-Verdon.

 

  • Certains passages du sentier sont assez étroits et il n’est donc pas toujours évident de se croiser. Aussi, même si le sentier reste praticable dans les deux sens, mieux vaut respecter le sens conseillé et emprunté par la plupart des randonneurs.

Un peu d’histoire 

Au début du XXème siècle, Alfred-Edouard Martel, passionné d’hydrogéologie et de spéléologie, est mandaté par le Ministère de l’agriculture pour trouver de nouvelles ressources en eau potable afin d’alimenter la Provence.

C’est accompagné d’une équipe, complétée par les gens du pays dont Isidore Blanc, instituteur de Rougon, guide naturaliste et passionné de faune et de flore, qu’ils se lancent en 1905 à la découverte de ce gouffre sauvage qu’est le Grand Canyon du Verdon.

Partis du Couloir Samson, ils arrivent sains et saufs 4 jours plus tard au Galetas. Ils sont les premiers à parcourir l’intégralité du canyon. Un peu plus tard, dans les années 30, le Touring Club de France ouvre le célèbre sentier qui descend de la Maline et rejoint le Couloir Samson.